Les 10 bienfaits de l’ortie :

Salut les guerriers !

Aujourd’hui nous allons parler d’une plante que peu de personnes apprécient… et pourtant cette plante a des vertus insoupçonnées !

L’ORTIE est bien une plante miraculeuse au même titre que la jeune pousse d’herbe de blé.

Mais à quoi ressemble cette plante ?

La grande ortie est une plante vivace, mesurant de 60 à 150 cm de hauteur. Elle est entièrement recouverte de longs poils urticants ou de petits poils souples. Les tiges sont dressées, les feuilles sont vert foncé, bordées de dents triangulaires. Les fleurs sont réunies en grappes. Le fruit est un akène ovoïde.

« Mes amis, retenez ceci, il n’y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs » Victor Hugo

Depuis quand utilisons nous cette plante ? 

A l’époque des chasseurs-cueilleurs, l’ortie est utilisée comme légume, puis dans l’antiquité, les premiers bienfaits médicinales de l’ortie sont trouvés.

Plus tard, elle figure dans la plupart des pharmacopées anciennes des gaulois et romains puisque ses vertus médicinales et aphrodisiaques sont largement appréciées.

La médecine officielle reconnaît aujourd’hui certaines qualités dont nous allons parler ci-dessous.

Excellente source de micro nutriments :

  • Vitamines et provitamines : A, B2, B5, B9, C et K. 
  • Minéraux et oligo-éléments : calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, cuivre, zinc, fer et silicium. 

Les propriétés de l’ORTIE :

I. Antianémique : L’ortie est riche en fer (3 fois plus riche que les épinards) et également 5 à 6 fois plus concentrée en vitamine C qu’une orange.

II. Diurétique et drainante : L‘ortie est une championne incontestable pour les bienfaits des reins, elle permet de diminuer la rétention d’eau, faciliter l’évacuation de l’urine, éviter la formation de calculs urinaires et de drainer les voies urinaires si une infection arrive.

III. Une aide à la perte de poids : L’ortie facilite le déstockage des graisses.

IV. Hémostatique : L’ortie est connue pour améliorer la circulation sanguine et équilibrer la pression artérielle. Elle permet par ailleurs grâce à ses propriétés hémostatique d’agir sur les saignements (utiliser un mouchoir, une compresse ou une mèche imbibée de jus d’herbe d’ortie). Elle a également un effet cicatrisant et des propriétés antiseptiques.

V. Renforce la prostate : Les stérols contenus dans l’ortie agissent contre l’hypertrophie de la prostate (HBP) dont plus de 50% des hommes souffrent à partir de 60 ans.

VI. Allergies : L’ortie agit comme un antihistaminique, elle permet d’apaiser les symptômes de certaines allergies.

VII. Anti-inflammatoire :  L’ortie préparée en infusion peut vous permettre de soigner les petits maux habituels de la bouche comme les aphtes et gingivites. Ses feuilles soulagent les douleurs articulaires tel que les rhumatismes ou l’artrite si celle-ci est utilisée en cataplasme.

VIII. Purifie le corps : l’ortie est une plante alcalinisante (combat l’acidité corporel) qui permet de purifier le corps dans son ensemble et élimine les toxines accumulés. 

Ortie en infusion

IX. Reminéralisante : L’ortie comme nous l’avons vu précédemment est chargée de minéraux, oligo-éléments, vitamines et provitamines. Ces micro nutriments permettent à l’ortie d’améliorer la santé générale de l’enveloppe corporelle (cheveux, peau -traitement du psoriasis, eczéma, acné-, ongles)

X. Galactogène : Stimule les montées de lait, augmente la production de lait, l’ortie enrichit la qualité du lait

Contre indication :

L’ortie est contre-indiquée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent, aux enfants de moins de 12 ans et aux personnes étant sous traitement pour l’anémie. 

Il est par ailleurs recommandé aux personnes asthmatiques et aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou rénaux de demander l’avis d’un médecin avant de consommer de l’ortie.

Pour en utiliser régulièrement, c’est une plante magique donc n’hésitez pas à essayer !

Bonne dégustation les guerriers ! =D