5 points sur les bénéfices du gingembre !

Salut les guerriers ! Aujourd’hui nous allons nous intéresser au GINGEMBRE.

Le gingembre est une espèce de plante originaire d’Inde dont on utilise le rhizome en cuisine et médecine naturelle. Au Moyen âge, le gingembre était considéré comme une plante magique et aphrodisiaque. On trouve des traces du gingembre dans les plus vieux écrits chinois et dans des textes anciens provenant d’Inde, il y a plus de 3000 ans. Des textes indiens datant de l’an 1000 avant notre ère prescrivaient cette plante pour des maux allant de l’asthme aux hémorroïdes et il est également connu dans l’Egypte antique pour le processus de momification.

Depuis toutes ces trouvailles il reste utilisé en médecine naturelle par énormément de peuples.

I. BIENFAITS GENERAUX  :

Le gingembre réchauffe le corps et favorise la transpiration naturelle du corps ce qui permet de lutter contre les maladies hivernales telles que le rhume ou la grippe, il ne s’arrête pas au stade de prévention mais peut être pris une fois malade pour lutter contre le virus.

Il a été cliniquement prouvé que le gingembre permet de lutter contre les nausées et vomissements dû à une maladie (gatsro), un traitement (chimio) ou encore le mal des transports.

Il a également une réputation d’aliment aphrodisiaque même si ce dernier point doit encore faire l’objet d’études scientifiques poussées pour le prouver, c’est au moyen âge que nous trouvons des écrits sur les bienfaits aphrodisiaques de cette plante.

Selon plusieurs études, le gingembre pourrait avoir des propriétés anticancéreuses puisque des chercheurs ont constaté que le gingembre avait éliminé des cellules ovariennes cancéreuses. Il pourrait également lutter contre les ulcères du côlon.

II. BIENFAITS SUR LE SYSTEME DIGESTIF :

Il a été prouvé que le gingembre aide à la digestion, contre les flatulences, les ballonnements, la constipation mais aussi contre les ulcères liés au stress.

Dans le cadre d’un mode de vie alimentaire équilibré, le gingembre par son action bénéfique sur le système digestif peut permettre de bruler plus de calories et donc perdre du poids.

III. BIENFAITS SUR LE SYSTEME NERVEUX :

Le gingembre possède des vertus neuro-protectrices et anti-inflammatoires au niveau du cerveau, les molécules présentent dans le gingembre permettent de lutter contre les substances causant des dommages aux neurones et permettent également la production d’oxyde nitrique, un anti-inflammatoire naturel de notre cerveau.

Ses vertus sur le système nerveux permettent aussi de lutter contre la migraine.

Il a été prouvé lors d’une étude clinique que le gingembre permet de lutter efficacement contre la migraine et ce sans effets négatifs sur un quelconque autre aspect de la santé.

IV. BIENFAITS SUR LE SYSTEME CARDIOVASCULAIRE :

Une étude sur les utilisations du gingembre dans la médecine thaïlandaise a permis de prouver que celui-ci peut stabiliser ou diminuer une pression artérielle trop haute, il est également l’un des anti-oxydants les plus forts puisqu’il contient une quarantaine de substances anti-oxydantes.

Une autre étude sur 8 semaines avec une prise quotidienne de gingembre a permis de montrer une diminution du taux de glycémie ce qui pourrait aider les personnes atteintes de diabète de type 2.

Une étude australienne a démontré que le gingembre est un puissant anticoagulant, plus efficace encore que certains anticoagulant prescrit.

V. BIENFAITS SUR LES INFLAMMATIONS :

  • Plus efficace que certain anti-inflammatoire pour l’arthrose
  • Efficacité prouvée par une étude de 2013 contre les douleurs musculaires
  • Utilisé depuis des siècles en Asie et prouvé par la science moderne, le gingembre est un anti-inflammatoire puissant grâce aux molécules qu’il contient.
  • Les anti-oxydants contenus dans le gingembre permettent de protéger les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Les radicaux libres étant responsables du développement de maladies.

VI. MISE EN GARDE :

  • Les National Institutes of Health mettent en garde les personnes sous anti-coagulant voulant prendre du gingembre
  • Si vous êtes sous traitement pour un diabète, faire attention aux interactions avec le gingembre
  • Le gingembre est susceptible de causer l’inflammation de la bouche et des muqueuses
  • Des études scientifiques ont associé la prise de gingembre aux complications de la grossesse.

Veuillez consulter un médecin avant la prise de gingembre dans ses 4 cas.

Quelques études :

  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

J’utilise régulièrement le gingembre dans mon jus maison mais je vous ferais un article dessus ! 😉

Bonne journée les guerriers et bonne dégustation !