Le mode de vie alimentaire méditerranéen

Salut les guerriers, aujourd’hui nous allons parler du « régime méditerranéen » qui est plutôt un mode de vie !

La découverte des vertus du mode de vie alimentaire méditerranéen est attribuée au physiologiste américain Ancel Keys qui étudie sur ce mode de vie à partir de 1950 et découvre le bon état de santé des habitants de la crête malgré une alimentation pauvre en viande.

Ce mode de vie alimentaire pourrait bien remonter à l’alimentation de la Grèce Antique.

Le mode de vie méditerranéen est basé sur l’alimentation suivante :

  • Abondance de produits céréaliers complets
  • Abondance de fruits et de légumes
  • Abondance d’ail, d’oignons, d’épices et d’aromates
  • Utilisation de l’huile d’olive et de colza comme corps gras
  • Consommation quotidienne de légumineuses, de noix et de graines
  • Consommation quotidienne de yaourt et de fromage
  • Consommation quotidienne, mais modérée, de vin rouge (1 verre)
  • Grande consommation de poisson
  • Consommation limitée de poulet et d’oeufs 
  • Consommation limitée d’aliments sucrés 
  • Consommation très limitée de viande rouge (quelques fois par mois)

Les bienfaits de ce mode de vie sont :

I. Une amélioration de la santé en générale :

Il est conseillé dans le mode de vie alimentaire méditerranéen de ne consommer viandes et produits laitiers qu’en faible quantité puisqu’ils sont chargés en acide urique (pouvant déclencher la goutte et les calculs rénaux). L’apport en acides gras monoinsaturés va quand à lui prévenir la bonne santé cardiaque et l’apport abondant de fruits et légumes va permettre une meilleure hydratation pour évacuer les déchets naturels du corps.

II. Une bonne source d’antioxydants :

Les antioxydants qui combattent les radicaux libres sont en effet présents dans les fruits et légumes.  Plus vous mangerez de fruits rouges, plus le taux d’antioxydants sera élevé (les baies de Goji en sont une très bonne source).

Les antioxydants permettent également d’éviter le vieillissement prématuré des cellules et donc de vivre plus longtemps !

III. Une bonne hydratation :

Les fruits et légumes permettent une hydratation constante pour éliminer les déchets sécrétés par le corps et en particulier l’acide urique ingéré par la consommation de viande. L’idéal étant d’avoir des légumes à chaque repas ainsi que des fruits entre les repas ! 

Privilégiez les légumes bio et de producteurs locaux tels que les tomates, salades ou encore concombres qui sont chargés en eau.

IV. Prévient les maladies cardiaque et la DMLA :

Le mode de vie alimentaire méditerranéen est composé d’acides gras mono et polyinsaturés (réduit les taux de cholestérol total et de LDL-cholestérol (mauvais) et augmente celui de HDL-cholestérol (bon)) qui  jouent un rôle dans la prévention du risque d’infarctus du myocarde et de maladies cardio-vasculaires. L’apport d’huile d’olive extra-vierge permet de réduire de 30% la survenue de problèmes vasculaires.

Les oméga-3 contenus dans les poissons et l’huile d’olive permettent, d’après une étude de l’INSERM de réduire le risque de DMLA (maladie dégénérative de la zone centrale de la rétine qui entraîne une baisse de la vision) de 41%.

V. Prévient le diabète et le cancer : 

Le mode de vie alimentaire méditerranéen permettrait de réduire de 35% le risque de diabète grâce à son niveau élevé en fibres. Celles-ci permettent de diminuer l’absorption du cholestérol et du glucose ce qui est efficace pour maîtriser sa glycémie et réduire le risque de souffrir de diabète de type 2.

Les fibres sont également très efficaces contre le cancer du côlon.

VI. Une bonne santé mentale :

Comme vu sur d’autres articles de ce blog, les antioxydants permettent une bonne santé mentale en protégeant le cerveau contre certaines maladies neurodégénératives tels que les maladies de parkinson ou d’alzheimer. Là encore, c’est le fait de s’attaquer directement au vieillissement des cellules qui permet d’éviter ces maladies et de limiter la diminution des facultés cognitives du cerveau.

Point négatif :

  • Les aliments d’aujourd’hui sont beaucoup moins chargés en minéraux et vitamines
  • La consommation de lait (yaourt et fromage) n’est pas bonne pour la santé
  • Beaucoup de pesticides dans une alimentation non bio et sur les aliments achetés en grande surface

Source : 

Bon appétit à tous !